La présentation

Assis face à l’écran de l’ordinateur, dans la pénombre, il est tard et je dois finir de préparer le support pour la présentation de demain. J’éprouve un mélange de trac et d’exaltation.

Les couleurs sur l’écran sont vives, chatoyantes, les formes changeantes. Je passe d’une application à l’autre, fasciné, perdant de vue mon objectif initial. A intervalles réguliers je tente de lire l’heure en bas à droite de l’écran, mais elle refuse obstinément de s’afficher.

Peu à peu la fatigue m’engourdi alors que je me sens ravi, n’ayant pourtant pas terminé mon travail. Serein serait plus juste.

L’instant d’après je suis dans le train. J’y tiens conférence dans un salon rouge et curieusement ovale, comme si nous étions dans un ballon de rugby. L’assemblée est détendue, rieuse. N’était mon grand-père qui se tient au premier rang et me dit, profitant d’un moment de silence : « tu as oublié tes chaussures ». De fait, je suis pieds nus, et mes ongles sont longs, si longs !

C’est un choc pour l’assemblée qui se lève et prononce en coeur mon oraison funèbre : « il avait douze points sur son permis ».

Rideau.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s